Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Agiport, Agence immobilière PORNICHET 44380

L'actualité de CENTURY 21 Agiport

LES ASSURANCES VONT AUGMENTER !!

Publiée le 30/11/2014

Les primes d'assurance vont encore augmenter en 2015. Les hausses atteindraient en moyenne 2,6 % pour l'automobile mais bien plus pour l'habitation et la santé.

Rien ne semble arrêter la course folle des tarifs des assurances. Encore en 2015, les primes versées par les assurés seront orientées à la hausse. Selon des projections et une compilation de données, l'assurance automobile devrait augmenter entre 1 % et 2,6 %. Mais la plus mauvaise nouvelle est à chercher du côté des contrats d'habitation : ils pourraient s'envoler de 2 % à 5 %. Les plus fortes hausses atteindraient même 5 % chez Thélem assurances par exemple, Swiss Life France ou encore MACSF. Seuls trois assureurs (mutualistes) ont annoncé un gel de leur grille tarifaire. Il s'agit de la Maif, de la Maaf et de la Matmut. Tous les autres augmenteront donc leurs tarifs dans une fourchette comprise de 1 % à 2,6 %.

Si les assurances habitation augmentent plus fortement c'est parce que les primes actuelles sont jugées trop basses par rapport aux risques climatiques. «Ces derniers se multiplient et ont été sous-estimés» confie un assureur. Inondations et multiplication des épisodes de grêle ont plombé les comptes des assureurs. «En 2014, le coût des événements climatiques sera supérieur de 50 % à la charge moyenne de ces 20 dernières années», a expliqué Jacques de Peretti, directeur général d'AXA particuliers-professionnels. S'ajoute également le fait que les propriétaires négligent depuis plusieurs années les travaux de rénovation des appartements générant des sinistres en cascade.

Certains assureurs pointent aussi l'enchevêtrement des responsabilités entre syndics et copropriétaires qui alourdit la charge. En revanche, la baisse des cambriolages ne provoquera pas de baisse des prix des assurances. Par ailleurs, les complémentaires santé poursuivent leur lente mais inexorable ascension. Les augmentations se situent entre 2 et 3 % sauf pour la mutualiste Matmut qui maintient la stabilité. La Macif procéderait, elle, à une hausse assez légère de +0,8 %.

 

Notre actualité