Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Agiport, Agence immobilière PORNICHET 44380

L'actualité de CENTURY 21 Agiport

FIGARO : Il faut gagner 4569 euros nets par mois pour devenir propriétaire en Fr

Publiée le 06/11/2013

Qu'il est loin le rêve d'une France de propriétaires exprimé par Nicolas Sarkozy, lors de sa campagne présidentielle en 2007. En 2013, acquérir un bien immobilier coûte en moyenne 220.387 euros en France, selon une étude d'Empruntis.com. Un chiffre en hausse de 10.000 euros sur une seule année. Depuis 2004, date de la première étude du courtier en ligne, le prix moyen d'un bien immobilier a augmenté d'environ 60.000 euros. «Avec la disparition des aides à l'acquisition comme le prêt à taux zéro, les jeunes ont de moins en moins accès à la propriété. Ce qui a crée une fracture générationnelle. La taxation des plus-values de cession a instauré un climat de pessimisme sur le marché. En 2013, 20% des Français répondaient aux conditions bancaires pour acquérir un bien immobilier, mais par crainte de l'avenir, ils n'ont pas acheté», affirme Maël Bernier, directrice de la communication d'Empruntis.com.

Conséquence de l'envolée de ce prix moyen, les Français empruntent des montants de plus en plus élevés pour devenir propriétaire. Cette année, les banques ont prêté en moyenne 168.409 euros contre 159.768, l'année dernière. Du jamais-vu pour Maël Bernier. «Normalement quand les taux sont bas, les prix doivent baisser, explique-t-elle au Parisien. Or, ils stagnent. Ce qui veut dire que les gens qui ont les moyens en profitent pour emprunter plus pour acheter plus grand, d'où l'envolée».

L'Allemagne n'a que 53% de propriétaires

Autre fait marquant de l'étude: le revenu net moyen du candidat à la propriété s'établit en 2013 à 4500 euros, soit 800 euros de plus qu'il y a neuf ans. Or, selon les derniers chiffres de l'Insee, moins de 20% des Français perçoivent plus de 4467 euros par mois, tous revenus confondus. De plus, en neuf ans, l'âge moyen des acquéreurs a augmenté de trois ans, pour se fixer à 37 ans. «Cette tendance montre que l'acquéreur moyen en France n'est plus Monsieur et Madame Tout-le-Monde. Si vous n'êtes pas déjà propriétaire ou si vous n'avez pas hérité, c'est compliqué», explique Maël Bernier.

 

Aujourd'hui, près des deux tiers des Français sont propriétaires d'un bien immobilier. Avec ce taux, le pays occupe la 26e place sur les 28 de l'Union européenne. Le champion d'Europe de l'accession à la propriété est la Roumanie où 96,6% de la population possède un appartement ou une maison. Le petit nouveau dans l'Union européenne, la Croatie, occupe la deuxième place (92,1%). Suivent deux pays d'Europe du sud, l'Espagne (82,7%) et l'Italie (72,9%). En bas du classement, on retrouve l'Allemagne avec 53,4% de propriétaires. «C'est culturel: l'Europe du sud aime la pierre», conclut Maël Bernier. Car la location est aussi synonyme de mobilité et permet ainsi d'éviter les conflits de génération.

Notre actualité