Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Agiport, Agence immobilière PORNICHET 44380

L'actualité de CENTURY 21 Agiport

FIGARO : Baisse de l'achat de logements anciens par des particuliers

Publiée le 30/09/2013

Une confirmation plus qu'une surprise. Découragés par le projet de loi Alur (accès au logement et urbanisme rénové) porté par la ministre du Logement, Cécile Duflot, les Français qui souhaitent investir se détournent de l'immobilier.

Une étude réalisée par le réseau d'agences Century 21, queLe Figaros'est procuré, montre qu'au troisième trimestre 2013, l'achat de logements anciens par des particuliers qui veulent les louer a reculé de 5,8 % sur un an. Une baisse sensible qui vient amplifier la tendance constatée depuis la seconde partie de l'année 2012. Au deuxième trimestre, toujours sur un an, la baisse était de 5,2 % et de plus de 6 % au premier trimestre. Sur l'ensemble de l'Hexagone, Century 21 estime ainsi à 81.000, le nombre de logements anciens qui n'ont finalement pas été achetés.

Revendre le bien

Les chiffres sont encore plus alarmants sur Paris et sa région. Depuis janvier 2013, la part des investisseurs dans les acquisitions a chuté de près de 11 % en moyenne. En petite couronne, les propriétaires en fin de bail préfèrent revendre leur bien plutôt que de chercher un nouveau locataire, affirme le réseau. Dans l'Essonne, l'investissement locatif a plongé de 29,8 % et de 14,5 % dans les Yvelines. Century 21 n'est pas le seul à donner l'alerte. Au mois de juin, L'Union nationale de la propriété immobilière, qui représente 250 .000 propriétaires bailleurs, avait dénoncé le projet de loi et la complexité «extrême des nouveaux rapports locatifs, notamment concernant le mode de fixation des loyers». L'association prévoyait aussi que «la suppression de toute liberté contractuelle», provoquerait la disparition des investisseurs dans le secteur locatif privé.

Selon l'étude de Century 21, la part des cadres supérieurs et des professions libérales parmi les investisseurs s'est déjà effondrée de moitié (- 46 %). Le réseau souligne également que près de 20 % des investisseurs sont des ouvriers et des employés qui préparent leur retraite. Une population fragile qui pourrait décider de placer ses économies ailleurs. Century 21 relève d'ailleurs un mouvement de report vers l'immobilier commercial. Dans la capitale, l'investissement dans l'immobilier d'entreprise a augmenté de 19,5 % au troisième trimestre par rapport à 2012.

D'où le danger bien réel de voir s'assécher le parc locatif, sur un marché déjà en pénurie. «Nous nous dirigeons à grands pas vers une véritable crise du logement», alerte Laurent Vimont, président de Century 21, qui déplorait début septembre que certaines mesures de la loi Duflot ne soient qu'un écran de fumée pour camoufler la promesse non tenue de construire 500.000 logements

Notre actualité