Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Agiport, Agence immobilière PORNICHET 44380

L'actualité de CENTURY 21 Agiport

EMBELLIE SUR LES CREDITS

Publiée le 25/01/2015

Les taux des crédits immobiliers, qui ont de nouveau reculé l’an dernier, n’étaient jamais descendus aussi bas depuis la fin des années 40. En décembre, ils étaient tombés à 2,38 % (hors assurances) pour une durée moyenne de 17,7 ans, selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. L’étude explique ce nouveau repli de 0,70 % sur un an par la volonté des banques de soutenir les marchés immobiliers et le moindre coût des ressources qu’elles mobilisent pour consentir ces prêts.

La baisse est d’une ampleur presque similaire sur tous les marchés. Pour l’achat d’un logement ancien, le taux moyen était de 2,38 % en décembre (contre 3,08 % fin 2013), soit un peu moins élevé que dans le neuf (2,41 %, contre 3,08 % fin 2013). Pour les travaux, les crédits étaient consentis en moyenne à 2,40 % (contre 3,2 % fin 2013). «Toute la production est maintenant réalisée à un taux inférieur à 3,5 %: en 2011, cela était le cas de 16,6 % de la production» relève Crédit Logement.

Des crédits à 1,63 % à taux révisable sur 15 ans

Mais les conditions accordées aux emprunteurs restent différentes selon la durée de leur prêt: 2,83 % en moyenne pour 25 ans à taux fixe, mais 2,21 % si l’on emprunte sur 15 ans. A taux variable, il fallait compter 2,16 % en décembre sur 25 ans, et….. 1,63 % seulement sur 15 ans.

Grâce à ces taux plus attractifs, l’Observatoire note un retour des ménage jeunes et modestes sur le marché du crédit, et une lente reprise de la primo accession (les emprunteurs qui achètent leur premier logement sont un peu plus nombreux dans la production totale de prêts). Ces clients disposent d’un apport personnel plus faible et souscrivent traditionnellement des prêts plus longs. En moyenne sur le marché, la durée des crédits a donc progressé de sept mois depuis le printemps 2014, tandis que l’apport personnel moyen se réduisait de 5 %.

Notre actualité